Manon Brunet

La musique dans le sang

Je suis née à Trois-Rivières, le jeudi 5 novembre 1964, cadette d’une famille de cinq enfants; une famille unie, amoureuse de culture et de musique. À 5 ans, mon intérêt naturel pour la musique amène mes parents à m’inscrire à des cours de piano.C’est vers 9 ans que je joins la chorale Les Mimiques et chante mes premiers solos devant public. Déjà, on me parle de ma voix, du don que j’ai. Mais je suis aussi attirée par les sports. La natation est celui que j’ai le plus développé passant tous les échelons, puis la compétition et la nage synchronisée. L’arrivée au Collège Marie-de-l’Incarnation de Trois-Riviéres, en 6e année, me pousse à pratiquer des sports d’équipe: basketball durant l’école et soccer en été. Je goûterai au théâtre et expérimenterai d’autres instruments de musique, tels le cor français et le saxophone.

À 15 ans, je suis choisie pour jouer Marie-Madeleine dans Jésus-Christ-Superstar pour la toute première d’une tradition de comédies musicales montées avec les garçons du Séminaire St-Joseph. L’année suivante, on présente Godspell. Ça continue au Collège Laflèche.Manon piano Dirigée par Jacques Crète, je participe à quatre productions théâtrales dont une création collective et Demain matin Montréal m’attend, comédie musicale de Michel Tremblay, où je personnifie: Lola Lee. En 1983, je gagne la Révélation artistique de l’année au Gala Méritas. C’est à cette période que je fais la rencontre de musiciens professionnels et me connecte aux groupes populaires de la région : Cachalot et Cargo. Ce sont eux qui m’accompagnent lors de mon premier spectacle auto-produit au Collège et me donnent l’occasion de le représenter à l’été 1984 dans le cadre des festivités du 350e anniversaire de la ville. Je n’aurais jamais imaginé que l’année suivante, je vivrais l’une des expériences les plus décisives et formatrices de ma jeune vie d’artiste.


Le 13 juillet 1985, je m’envole pour Tucson, Arizona, pour une grande aventure d’un an : Up With People. Dès les premiers jours, on me recrute pour chanter devant l’ambassadeur russe aux USA. Moi, la chanteuse québécoise francophone, je chante en anglais.chapitre1_3b Je me retrouve à faire le métier que j’aimerais pratiquer au quotidien dans des conditions professionnelles et dans un contexte international. Tout au long de cette année de tournée, j’aurai la chance d'être soliste entre autre avec les Orchestres Symphoniques de Denver et de Philadelphie ainsi que devant des milliers de spectateurs en Chine. En janvier 1986, je participe au spectacle de la mi-temps du Superbowl en Nouvelle-Orléans. Impressionnant ! Le retour à la vie “ordinaire” fut précipité par un déménagement à Montréal. Le 4 août 1986, je m’installe rue Marquette, juste en face de mon frérot Jacques. Pa pis Ma sont rassurés. J’ai 21 ans.